Collecte de feedback employés dans les établissements d'enseignement


Découvrez les commentaires à recueillir et le bon moment pour le faire afin de créer un programme d'expérience employé de qualité dans les établissements d'enseignement

Le feedback des collaborateurs s'est largement transformé au cours de la dernière décennie, alors qu'on se contentait auparavant d'une enquête annuelle sur l'engagement, de plus en plus d'entreprises s'orientent vers des enquêtes plus courtes et plus fréquentes.

C'est un changement qui a été mené sur deux fronts:

  • À la demande des collaborateurs - croyez-le ou non, les gens veulent vous donner leur avis. Nous vivons à une époque où les gens s'attendent à pouvoir dire ce qu'ils pensent d'un service partout où ils vont, et le lieu de travail ne fait pas exception.

  • La technologie a évolué - Auparavant, rassembler, analyser et agir sur les commentaires prenait beaucoup de temps, il n'était donc pas réaliste de lancer des enquêtes plus fréquemment. Mais les technologies d'aujourd'hui ont ouvert la porte numérique où les commentaires et les analyses se font en temps réel, permettant aux entreprises de collecter des commentaires plus fréquemment et d'y réagir plus rapidement sans avoir à mobiliser de ressources supplémentaires pour gérer le programme.

Alors, par où commencer?

Cartographier l'ensemble du parcours des collaborateurs

L'expérience employé est personnelle pour chaque collaborateur, sa carrière et les expériences qui l'ont façonné jusqu'ici sont différentes pour chacun. Il est donc logique qu'un programme de feedback des collaborateurs reflète ces différences.

À chaque point de contact dans le parcours des collaborateurs, il est possible de recueillir des commentaires, notamment lors des événements suivants:

  • Pré-embauche et recrutement - cela vous permet de comprendre comment vous pouvez améliorer l'expérience pour vous assurer d'attirer les meilleurs candidats.

  • Intégration - vous permet d'identifier des moyens d'améliorer les paramètres clés, tels que la durée de mise en route, et de résoudre tout problème susceptible d'entraîner ultérieurement des problèmes tels que le manque de ressources dont le collaborateur a besoin pour être efficace dans son apprentissage.

  • Formation - après la formation, être capable de comprendre ce qui a fonctionné et ce qui pourrait être amélioré pour aider à atteindre vos objectifs de développement. Cela peut vous aider à améliorer le développement de carrière de vos collaborateurs, l'un des principaux moteurs de l'expérience employé.

  • Enquêtes Pulse - des points réguliers avec les équipes (généralement mensuels ou trimestriels) sur un sujet spécifique. Par exemple dans les établissements d'enseignement.

  • Développement 360 - des évaluations de performance qui permettent à vos collaborateurs de faire le point pour rester en bonne voie quant à la gestion de leur carrière.

  • Fin de contrat - lorsque des collaborateurs quittent l'entreprise, en comprendre les raisons afin de vous permettre d'identifier les problèmes courants et de mettre en place des plans pour réduire l'attrition.

Bien sûr, l'étude annuelle sur l'engagement reste pertinente, elle demeure la pierre angulaire d'un bon programme et devrait être considérée comme votre bilan de santé annuel qui complète ces enquêtes plus courtes et plus fréquentes à d'autres étapes du cycle de vie de vos collaborateurs.

Votre première étape devrait être de comprendre, pour toutes les différentes équipes de l'entreprise, quels sont les différents points de contact dans leur parcours au sein de l'entreprise. Ensuite, vous pouvez commencer à concevoir le mécanisme de récupération de feedback le plus pertinent pour chacun afin de vraiment comprendre comment cela affecte l'expérience dans son ensemble.

Les données provenant de plusieurs points de contact étant réunis sur une seule et même plateforme, vous disposerez d'une vue beaucoup plus précise sur les problèmes rencontrés, et pourrez identifier quand ceux-ci se produisent et leur impact sur les paramètres organisationnels clés de l'institution tels que : le coût de l'attrition, la productivité et l'impact sur la satisfaction des étudiants.

Créer une porte ouverte numérique pour que les collaborateurs puissent donner leur avis

Pour écouter plus fréquemment vos collaborateurs, vous devez également leur permettre de vous donner leurs commentaires aussi facilement que possible.

Comme on pourrait s'en douter, l'enquête papier traditionnelle n'est pas la meilleure option, et dans de nombreux établissements universitaires, l'envoi d'enquêtes à remplir sur un ordinateur de bureau n'est pas mieux. La grande majorité de vos collaborateurs, qu'il s'agisse du personnel enseignant ou des équipes support comme les agents de restauration, d'entretien, etc., n'auront pas toujours l'occasion d'avoir accès à un ordinateur.

Alors, essayez de leur facilité l'accès à l'enquête en leur permettant d'y répondre sur smartphone voir même par SMS afin qu’il puisse donner leur avis de la manière la plus simple et confortable pour eux.

Et en ce qui concerne le reporting des données, vous devez être capable de les transmettre aux personnes les plus importantes, et contre toute attente, nous ne parlons pas là de la direction ou des RH!

Bien sûr, la direction appréciera d'avoir un récapitulatif de l'enquête et une mise à jour sur l'engagement des collaborateurs, l'équipe RH voudra quant à elle jeter un œil aux chiffres, mais les personnes ayant le pouvoir de faire la plus grande différence sont vos responsables.

Il faut donc leur permettre d'adopter et de gérer l'expérience de leurs équipes, que ce soit en mettant à leur disposition les résultats de leurs équipes, en les accompagnant pour trouver la façon d'améliorer certains domaines ou encore en les aidant à gérer leurs plans d'action pour mettre en place des améliorations qui profiteront à leurs équipes.

Lancez votre programme d'expérience avec Qualtrics