Réaliser une analyse statistique des questionnaires d’enquête


Interroger ses clients via des questionnaires fait partie du quotidien des entreprises. L’évolution du taux de satisfaction, de la notoriété ou de l’image de marque sont scrutés à la loupe par les équipes marketing. Et si le questionnaire d’enquête est très simple à administrer, l’analyse statistique des réponses des individus demande une certaine méthodologie. Alors comment analyser les statistiques de son questionnaire d’enquête ? Et comment s’assurer de la qualité des données obtenues ?

Les vérifications indispensables avant la construction des rapports d’enquête

Avant de se lancer dans l’analyse des résultats et des statistiques des enquêtes administrées, il est nécessaire de vérifier certains points cruciaux pour s’assurer que les données seront fiables et de qualité.

La nombre de réponses recueillies

La définition de la taille de l’échantillon de population est une étape indispensable avant de construire son enquête par questionnaire. Cependant, interroger 100 individus ne veut pas dire que 100 réponses vont être obtenues. Il est nécessaire de s’assurer que le taux de réponses est suffisant pour obtenir des données qui reflètent l’avis de l’ensemble de la population ciblée.

La représentativité de l’échantillon

Si une entreprise souhaite obtenir une mesure du taux de satisfaction représentative de sa clientèle, elle doit appliquer la méthode des quotas pour construire son échantillon représentatif (notamment la répartition par sexe et par âge). Il faut alors faire attention que ces proportions soient toujours respectées lors de la collecte des réponses. Débuter l’analyse sans prendre cette phase en compte serait une grosse erreur.

Une fois les multiples vérifications concernant les données effectuées, il est temps de passer à l’analyse statistique.

Comment analyser les statistiques des questionnaires d’enquête

Peu importe la nature des questions de l’enquête quantitative (questions fermées, réponses à choix multiple, questions ouvertes), la méthodologie à suivre est la même. Il existe cependant plusieurs méthodes d’analyse qui n’implique pas la même gestion des données et dont les objectifs diffèrent.

Le tri à plat

Le tri à plat est la méthode la plus basique. Il consiste simplement à obtenir une mesure statistique question par question. Prenons l’exemple d’un questionnaire pour une entreprise du domaine de la mode qui souhaite interroger ses clients dans le cadre d’une étude de marché :

Quels facteurs et critères sont les plus importants pour vous dans l’achat d’un article de mode ?

  • Le prix : 41 %
  • La qualité : 31 %
  • Les deux : 28 %

La mesure des statistiques se fait tout simplement en divisant le nombre de réponses par critère par le nombre total de réponses.

Le filtrage grâce au tri croisé

Le tri croisé consiste à intégrer une variable supplémentaire au tri à plat afin d’obtenir des statistiques spécifiques à chaque segment de l’échantillon de la population interrogée. Les facteurs supplémentaires peuvent être le sexe, l’âge ou encore le niveau de satisfaction.

Les outils statistiques comme les sondages sont d’autant plus utiles si les mesures obtenues sont comparées dans le temps et replacées dans leur contexte. Avec le logiciel d’enquête de Qualtrics, vous pouvez établir des rapports clairs et compréhensibles, les partager, les comparer et ainsi suivre l’évolution des analyses, des résultats de vos enquêtes et de vos objectifs marketing.