Essayez Qualtrics
gratuitement

Compte gratuit

Qu’est-ce que le packaging d’un produit ?

5 minutes de lecture
Le packaging est le premier attribut du produit auquel sont confrontés les acheteurs ce qui en fait un élément clé de toute stratégie markéting d’optimisation de la Product eXperience (PX). Il est en quelque sorte votre premier argument de vente et celui qui peut créer le lien entre votre marque et votre cible. Voici tout ce que vous devez savoir sur le packaging, de sa définition à son optimisation.


Définition du packaging

Le packaging désigne l’emballage du produit mais il est au final bien plus qu’une enveloppe extérieure. Il doit refléter votre identité de marque et mettre en avant les atouts de votre offre pour déclencher l’achat chez vos cibles. Véritable support de communication visuelle, les packagings sont un élément clé de votre stratégie marketing puisqu’il conditionne le succès commercial de vos produits.

Pour remplir pleinement son rôle, votre packaging doit inclure les 3 fonctions suivantes :

  • Logistique : protéger les produits et faciliter le transport, le conditionnement ainsi que la conservation
  • Publicitaire : attirer l’attention du consommateur, susciter son intérêt et le séduire pour déclencher l’acte d’achat
  • Informatif : donner des renseignements essentiels aux consommateurs sur l’offre comme la composition, les conseils de conservation ou les conditions d’utilisation

Bonnes pratiques pour concevoir un packaging produit réussi

Se poser les bonnes questions

Lors de la phase de création de l’emballage, communément appelée packaging design, il faut prendre en compte le packaging dans sa globalité et répondre à plusieurs questions clés :

  • Reflète-t-il l’utilité du produit ? : réponse au besoin initial du client
  • Est-il en cohérence avec le produit ? : correspondance avec la réalité
  • Est-il pratique ? : vision d’expérience utilisateur
  • Est-il évolutif et déclinable ? : adaptabilité à d’autres offres et formats
  • Est-il reconnaissable ? : en cohérence avec la marque
  • Est-il visible en rayon ? : attire l’attention et se démarque des concurrents
  • Correspond-il au prix ? : cohérence avec le pricing
  • Possède-t-il un atout supplémentaire ? : un produit dans le produit comme par exemple le papier ensemencé ou les pots de moutardes qui deviennent des verres

Votre packaging doit avant tout véhiculer les messages de votre marque et être adapté au produit qu’il contient. En fonction de votre positionnement et de votre cible, la conception de votre packaging sera plus orientée sur un point précis comme la praticité, la différenciation de la présentation ou l’innovation.

Refléter les valeurs de sa marque

Pour que votre emballage produit serve pleinement votre stratégie commerciale, il faut que votre packaging véhicule les valeurs de votre marque. Concrètement, il faut être capable de raconter une histoire sans les mots.

Pour cela, il faut prêter une attention particulière aux choix visuels et notamment aux couleurs, formes et typographie. Respectez les codes de votre charte graphique et à étudier la signification des couleurs et formes pour transmettre les bons messages sur vos emballage.

Mettre en avant les éléments les plus importants

Sur un packaging, tout est affaire de hiérarchisation de l’information, qu’elle soit visuelle ou textuelle. En fonction de votre cible, de ses centres d’intérêts et des attributs qui comptent pour elle, vous allez devoir mettre en avant certains contenus. L’objectif ? Attirer l’œil et déclencher l’achat chez vos clients.

Pour faire ce travail d’architecture de l’information et adresser les bons messages, vous devez avoir une bonne connaissance de votre clientèle et de votre cœur de cible. La création de personae est une bonne solution pour adapter son packaging à sa cible.

Être transparent

Votre packaging doit, certes emballer votre article, mais aussi apporter toutes les informations pertinentes aux futurs usagers de vos produits. Votre objectif est de faire en sorte que les clients trouvent tous les renseignements qu’ils cherchent facilement comme par exemple :

  • La date limite de consommation
  • Les ingrédients et la composition
  • Les conseils de conservation optimale
  • La traçabilité et l’origine
  • Les apports énergétiques
  • Etc.

Evitez par ailleurs les photographie « trompeuses » sur les emballages et packagings qui peuvent créer de la frustration chez l’acheteur. Une illustration doit permettre au client de visualiser le produit final. Celle-ci doit donc être réaliste.

Tester son packaging

Pour être certain de choisir la présentation optimale pour vos produits, pensez à tester vos packagings avant leur adoption grâce à un testing des attributs du produit. C’est le meilleur moyen de vérifier que votre réflexion stratégique, votre ciblage et vos choix visuels sont optimaux.

Découvrez comment Qualtrics fonctionne