Essayez Qualtrics
gratuitement

Compte gratuit

Pendant combien de temps accepter les réponses pour un sondage ?

5 minutes de lecture
Pour réussir son étude marketing, toute entreprise doit définir un cadre précis pour l’enquête. Taille de l’échantillon, cibles à interroger, mode d’administration du sondage, etc. L’une des questions qui revient régulièrement en entreprise avant le lancement de l’enquête est « Combien de temps va durer l’enquête ou l’étude de marché ? ». Alors comment estimer le temps de réponse de ses enquêtes ? Et de quoi dépend ce délai ?


Les facteurs qui influencent le temps de réponse pour son étude marketing

Il est très difficile de prévoir à l’avance le temps que va durer une enquête. Ce timing dépend de nombreux facteurs.

La taille de l’échantillon

Le temps de réponse d’une étude marketing dépend en grande partie de la taille de l’échantillon. En effet, plus une entreprise a besoin d’un nombre de réponses élevé pour son questionnaire, plus le temps de réponse sera allongé.

Le canal choisi pour son enquête

En fonction du mode d’administration de l’enquête, une entreprise va mettre plus ou moins de temps à atteindre son quota de réponses. En effet, en interrogeant un [link to : https://www.qualtrics.com/fr/gestion-de-l-experience/research-core/panel-consommateur/]panel recruté[end link] qui est disposé et prêt à répondre aux différents questionnaires administrés, le temps de réponse sera faible (quelques jours). Au contraire, si une entreprise soumet un sondage par e-mail ou sur les médias sociaux, celle-ci devra attendre que le nombre souhaité de réponses soit atteint. Cela peut mettre plusieurs semaines.

La bonne construction du questionnaire d’enquête

Passer du temps à bien construire son étude marketing peut permettre d’en gagner lors de la phase de collecte de réponses. En effet, un sondage mal construit engendrera un fort taux d’abandon, un nombre de réponses collectées réduit et donc un allongement du temps d’enquête. Bien structurer son étude et soigner la rédaction de son questionnaire favorise la réduction du temps de réponse.

Comment définir le temps de réponse de son étude marketing et l’optimiser ?

Effectuer des vérifications quotidiennes

En observant quotidiennement trois marqueurs et en les comparant à son quota de réponses nécessaires, une entreprise peut savoir s’il est temps de clore son enquête :

  • Les sondages complétés : combien de répondant ont terminé l’enquête avec succès ?
  • Filtrage des répondants : Combien de répondants correspondent réellement à la cible du sondage ?
  • Abandons : Combien de répondants qualifiés ont abandonné l’enquête en cours de remplissage ?

En suivant ces données pendant une semaine l’entreprise émettrice de l’étude marketing va pouvoir déterminer si des efforts de recrutement de panélistes sont nécessaires. Elle va également pouvoir estimer le temps restant avant que le quota de réponses de son étude soit atteint.

Lancer le sondage en douceur

Pour effectuer un test du sondage et s’assurer qu’aucun élément bloquant n’est présent, il est judicieux de lancer son étude marketing en douceur. Pour cela, une entreprise peut par exemple administrer l’enquête par mail à seulement 10 % des répondants sélectionnés.

Ce lancement en douceur va permettre d’optimiser la durée de l’étude marketing en vérifiant qu’elle a bien été construite et qu’il n’existe pas de biais d’enquête.

Anticiper la loi des rendements décroissants

Toute entreprise doit être au fait de la loi des rendements décroissants lorsqu’elle lance une nouvelle étude marketing.

En effet, lorsqu’une étude marketing est administrée (sur les réseaux sociaux, par mail, par voie postale etc.) beaucoup de réponses vont être collectées durant les premiers jours. D’autres réponses arriveront après mais à un rythme plus lent et au bout d’un certain temps, aucune réponse supplémentaire ne sera collectée.

Si le quota de réponses n’a pas été bien entamé au bout de 3 ou 4 jours, cela signifie que la tactique adoptée n’est pas optimale et que le canal d’administration n’est certainement pas le bon.

Utiliser des rappels

Pour que la durée de l’étude marketing ne soit pas trop longue, il est nécessaire de relancer les personnes qui n’ont pas répondu lors de la première administration. Il ne faut bien sûr pas abuser des rappels au risque de créer un sentiment négatif chez les répondants potentiels.

Cette technique permet de palier la loi des rendements décroissants.

Utiliser des tableaux de bord

Les tableaux de bord offrent une grande maîtrise du temps d’enquête et une certaine flexibilité aux entreprises. Ils sont mis à jour automatiquement à chaque nouvelle réponse et permettent de suivre l’évolution du nombre de réponses qualifiées collectées en temps réel.

Ainsi l’atteinte des quotas est contrôlée et l’entreprise sait facilement combien de temps elle doit encore collecter des réponses pour son étude marketing.

Essayez Qualtrics gratuitement