Les 5 phases du cycle de vie des collaborateurs


Entre le moment où ils postulent un poste et le jour où ils quittent leur entreprise, les employés passent par une série d’étapes. L’ensemble de ces phases est appelé cycle de vie des employés. Quelles sont les étapes clés de ce modèle ? Et pourquoi utiliser le cycle de vie des collaborateurs dans son management ?

Les 5 étapes du cycle de vie des employés

Le cycle de vie des collaborateurs est un modèle très utilisé par les équipes RH. Il est basé sur les phases de transitions professionnelles. Un programme de gestion du cycle de vie permet d’évaluer l’engagement, la fidélité et la performance des salariés.

La vie d’un salarié dans une entreprise peut se diviser en 5 étapes clés :

  • Le recrutement
  • L’intégration
  • La progression et le développement
  • La fidélisation
  • Le départ

Le recrutement

Cette phase englobe toutes les pratiques qui sont mises en œuvre pour embaucher un salarié comme la publication de l’offre d’emploi, la sélection des candidats ou encore la négociation du contrat.

L’intégration

L’intégration d’un employé dans sa nouvelle entreprise est un processus qui prend du temps. Cette étape du cycle comprend la formation du salarié à son poste, la familiarisation avec les outils de travail et l’apprentissage du fonctionnement interne. L’intégration s’achève une fois que le salarié est en phase avec son environnement de travail et qu’il est autonome sur son poste.

La progression et le développement

La progression est une phase continue du cycle de vie des employés. Elle est composée de toutes les pratiques qui contribuent à améliorer la productivité du personnel ainsi que tout ce qui peut aider à améliorer les compétences pour le poste. C’est à cette étape qu’il faut commencer à stimuler l’engagement des collaborateurs.

La fidélisation

Une fois le collaborateur intégré dans l’entreprise, il est essentiel de tout faire pour le fidéliser. En effet, c’est en mettant en place un programme d’engagement des collaborateurs de qualité qu’il va être possible de maximiser les performances de tous les services.

Le départ

Le départ constitue la dernière étape du cycle de vie d’un collaborateur. Même s’il est tout à fait normal qu’une entreprise soit confrontée à des départs d’employés, les membre du service des ressources humaines doivent néanmoins être capables d’identifier les causes de chaque départ. Un taux de rotation trop important peut être préjudiciable pour la santé financière de toute organisation.

La gestion du cycle de vie des employés pour optimiser sa rentabilité

Pour optimiser la gestion du cycle de vie de chaque collaborateur, l’entreprise doit interroger ses salariés à chaque stade qu’ils franchissent. De nombreux outils permettent aujourd’hui l’automatisation de ce processus. Les organisations peuvent ainsi recueillir facilement des informations relatives à l’expérience professionnelle des salariés.

Mettre en œuvre une stratégie managériale basée sur le cycle de vie des employés permet d’optimiser la gestion de ses talents, de limiter le turnover et le taux d’usure, d’instaurer une réelle culture d’entreprise et in fine de maximiser sa rentabilité.