Étape 5 : conception de votre rapport de l’évalué

Sur cette page:

À propos des rapports de l'évalué

L’objectif du rapport de l'évalué est de fournir aux personnes évaluées un feedback axé sur l’action dans un format pratique. Les scores de l'évalué sont répartis en fonction des relations d’évaluation, mais peuvent également être comparés aux moyennes globales du projet, à des moyennes de projet différentes (ou précédentes) et aux moyennes basées sur des filtres de métadonnées (par ex., département, rôle, etc.).

Pour bien commencer, regardez le webinaire Rapports 360.

Conseil : même si la plateforme Employee Experience peut sembler différente dans ce webinaire, les concepts enseignés continuent de s’appliquer sur la plateforme actuelle.

Créer votre propre rapport

Les rapports de l'évalué contiendront des sources de données comprenant des données de réponse, des graphiques et des tableaux pour afficher les données, ainsi que plusieurs combinaisons pour mettre le rapport en valeur. Générer le rapport par défaut est un bon point de départ pour voir les visualisations disponibles. Vous pouvez également consulter plusieurs exemples de meilleures pratiques en matière de rapports dans ces documents liés (EN).

Reportez-vous à la page d’assistance Présentation de la modification du rapport de l'évalué (EN) pour obtenir une répartition complète de la manière d’élaborer votre propre rapport.

Meilleures pratiques en matière de rapports

Cette section indique certaines des meilleures pratiques et/ou des conseils avancés qui peuvent donner vie à votre rapport de l'évalué. Pour avoir une version importable des exemples de rapports ci-dessous, vous pouvez télécharger les exemples d’enquêtes et de rapports ici (EN) et réimporter les fichiers QSF/QRF dans votre compte 360.

Conseil : nous vous conseillons d’exporter vos rapports à partir de l’onglet  Participants pour garantir un formatage correct du rapport.
Conseil : veillez toujours à ce que vos valeurs recodées (EN) concordent avec votre score. Si vous ne le faites pas, cela pourrait être source de confusion pour votre personne évaluée si les valeurs sont différentes.
  1. Ajouter des images sur la première page peut donner vie au rapport. Elles peuvent être ajoutées aux pages de couverture, dans les en-têtes ou dans les pieds de page pour ajouter une marque. Accédez à la section Graphiques (EN) pour obtenir des instructions sur la manière de télécharger des images dans votre compte et les ajouter à votre rapport. 
  2. Les formes peuvent être utilisées pour compléter les graphiques et les tableaux et faire ressortir votre contenu. Dans l’exemple ci-dessous, des formes vertes et rouges ont été ajoutées aux points faibles et aux atouts non reconnus pour mettre en évidence le sentiment du feedback. Consultez la section Formes (EN) pour plus d’informations.
  3. La Rater Category Display Logic peut être utilisée pour protéger l’anonymat dans les rapports en définissant les conditions d’affichage des différentes sources de données. Dans l’exemple suivant, nous avons créé une source de données combinée pour Pairs et rapports directs et nous l’utiliserons dès que le seuil spécifié a été atteint. Cette fonctionnalité est également utile pour que le rapport soit organisé, car vous pouvez masquer de manière dynamique les sources de données qui n’ont pas de réponse (par ex., vous pouvez créer une règle indiquant « Afficher uniquement le responsable si responsable a au moins une réponse »). Pour plus d’informations, consultez la section Logique (EN) d’affichage des catégories d’évaluateur (EN).
  4. Dans la zone de texte conditionnelle, la logique peut être définie en fonction des feedbacks recueillis pour que l'évalué affiche un contenu spécifique. Cela peut s’avérer utile lorsqu’il existe des références d’entreprise qui indiquent des points forts ou des axes d’amélioration. Pour plus d’information sur la manière de créer du texte conditionnel, consultez la section Texte conditionnel (EN)
Exemple : la condition ci-dessous indique que “si le score d’auto-évaluation de l'évalué concernant la connaissance de soi est supérieur ou égal à 2,5 et que le score d’évaluation de l’évaluateur concernant la connaissance de soi est supérieur ou égal à 2,5, affichez le texte « Atout évident. Un atout évident signifie que les auto-évaluations et les évaluations des autres personnes sont supérieures à la moyenne de cette compétence ».” Notez la manière dont le HTML peut également être utilisé pour ajouter des couleurs au texte. Toutes les autres variations de la logique sont ensuite élaborées dans la même case pour des résultats différents (par ex., faiblesse évidente, atout non reconnu, etc.).